Les chants de capoeira mentionnent des épisodes historiques, content des histoires sur l'esclavage, rendent hommage à de grands "Mestres", relatent des faits de la vie quotidienne, des mythes, légendes etc. Le chanteur joue un rôle fondamental dans la roda, à travers son chant, il narre les situations qui peuvent avoir lieu et il peut influencer directement sur le climat de la roda.

Les chansons de capoeira sont divisées en deux parties, celle du soliste et celle du refrain repris par le choeur formé par les autres capoeiristes présents dans la roda. En fonction du contenu elle peuvent être classées comme étant une ladainha, chulas, corridos ou une quadra.

 

ladainha,  ou lamento (lamentation) est chantée uniquement au début de la roda. un long cris "" précède une narration soliste chantée sur un ton solennel. Généralement chantée par le capoeiriste le plus respecté ou le plus gradé de la roda. A ce moment là aucun jeu n'est possible, on ne tape pas dans les mains et certains instruments ne peuvent pas être joués. La narration est suivie d'hommages traditionnels fait par le soliste ( à Dieu, son mestre, à celui qui lui à enseigner la capoeira et autres personnages ou facteurs importants, comme la malandragem) suite à quoi le reste de la roda donnera continuation à ces hommages par réponses intercalées puis suivra le battement des mains et des instruments complémentaires. Le jeu de capoeira pourra commencer, seulement, après la fin de cette ladainha.

 

Chula est un chant où la partie soliste est plus longue que celle du refrains repris en choeur par le reste de la roda. Elle peut être chantée à n'importe qu'elle moment de la roda.

 

Corrido, forme musicale plus courante dans la roda de capoeira, c'est un chant où la partie soliste est semblable à celle reprise en choeur, dans certains cas le nombre de vers repris par le choeur peuvent être supérieur à ceux du soliste. Il peut être chanté à n'importe quel moment de la roda et ses vers peuvent être modifiés et/ou improvisés durant un jeu de capoeira pour refléter, traduire ce qui est entrain de se passer pendant le jeu ou pour donner quelques recommandations aux autres capoeiristes.

 

Quadra est composée d'un même ver répété quatre fois, ou plus précisément trois fois par le soliste et donc une fois par le choeur. elle peut être chantée à n'importe quel moment de la roda.